la BERD

Première visite au Liban du président de la BERD, Sir Chakrabarti

By Nibal Zgheib

First visit by EBRD President Chakrabarti to Lebanon

in english

Pour la première fois depuis la décision prise en 2017 par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) d’étendre ses opérations au Liban, le Président de la BERD, Sir Suma Chakrabarti, se rendra à Beyrouth le jeudi 15 mars.

Durant sa visite officielle, Sir Chakrabarti rencontrera le Président du Liban, Michel Aoun, le Premier Ministre Saad Hariri, le Président du Parlement, Nabih Berri, le Ministre des Finances, Ali Hassan Khalil, et le Gouverneur de la Banque centrale, Riad Salameh.

En commençant sa mission, Sir Chakrabarti a déclaré : « Je suis très heureux de me rendre au Liban et de démarrer notre premier investissement dans ce pays. Nous remercions les autorités libanaises de leur soutien. Je saisis cette occasion pour exprimer notre ferme engagement et notre solide volonté de promouvoir le changement dans cet important pays du Moyen-Orient. »

La délégation de la BERD sera constituée de Johannes Koskinen, administrateur de la BERD pour le Liban, de Heike Harmgart, Directrice de la BERD pour la région Méditerranée orientale, et de Gretchen Biery, Conseillère senior pour le Liban.

Le Liban est devenu pays d’opérations de la BERD en septembre 2017, intégrant ainsi la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen (région SEMED) de la BERD, qui inclut l’Égypte, la Jordanie, le Maroc et la Tunisie, où la Banque investit et soutient les réformes politiques depuis 2012, ainsi que la Cisjordanie et Gaza, où elle opère depuis mai 2017.

La BERD a été créée en 1991 pour soutenir le développement des économies de marché et promouvoir le secteur privé. Ses opérations, commencées en Europe centrale et orientale, concernent aujourd’hui 38 pays sur trois continents, du Maroc à la Mongolie, et de l’Estonie à  l’Égypte.

À ce jour, la Banque a investi environ 120 milliards d’euros dans plus de 5 000 projets. La région SEMED, dont le Liban fait partie, est actuellement la région d’opérations de la BERD qui connaît la croissance la plus rapide, avec plus de 6,7 milliards d’euros investis dans plus de 175 projets en moins de six ans.