La BERD

La BERD nomme Marie-Alexandra Veilleux-Laborie en tant que Directrice pour le Maroc

By Nibal Zgheib

Share this page:
EBRD appoints Marie-Alexandra Veilleux-Laborie as new Director for Morocco

English version

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a nommé Marie‑Alexandra Veilleux-Laborie en tant que nouvelle Directrice en charge du Maroc.

Basée à Casablanca, Mme Veilleux-Laborie entrera en fonction le 1er février 2017 pour prendre la succession de Laurent Chabrier. Elle sera responsable des investissements et des opérations de la BERD dans le Royaume et reportera à Janet Heckman, nouvelle Managing Director de la Banque pour la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen (région SEMED).

Mme Veilleux-Laborie, qui a rejoint la BERD en 2007, a d’abord travaillé au sein des équipes chargées du secteur financier puis des fonds d'investissement. Avant sa nomination, elle était la première responsable du bureau de la BERD en Tunisie, où elle a lancé les activités de la Banque et a permis à la Banque d’occuper une position proéminente auprès des autorités, des entreprises et acteurs clés de la vie économique.

Tandis qu’elle exerçait ses fonctions, la BERD a investi 350 millions d’euros en Tunisie, essentiellement dans le secteur privé, et conçu de nombreuses initiatives pour soutenir l'amélioration du climat des affaires. L’ouverture d’un second bureau à Sfax, deuxième ville de Tunisie, a renforcé les actions de sensibilisation et d’inclusion régionale de la Banque.

Ayant la double nationalité canadienne et française, Mme Veilleux-Laborie a une solide expérience dans le secteur bancaire ainsi que dans le capital-investissement sur les marchés émergents. Elle est diplômée à la fois de HEC Paris et de Sciences-Po Paris.

« Je suis très honorée de prendre ces nouvelles responsabilités. Le Royaume du Maroc est un pays majeur au sein de la région SEMED et au-delà. Mon objectif est de soutenir le déploiement des objectifs stratégiques de la Banque dans le Royaume. Avec notre équipe, j’œuvrerai à renforcer notre présence sur le terrain, consolider des partenariats décisifs et durables avec les acteurs clés des secteurs privé et public, favoriser la résilience économique, notamment dans les régions – l’accent sera mis spécifiquement sur l’entreprenariat féminin – et  encourager le développement des marchés de capitaux », a déclaré Mme Veilleux-Laborie.

Membre fondateur de la BERD, le Maroc est devenu un pays d’opérations en 2012. À ce jour, la Banque a investi quelque 1,2 milliards d’euros répartis entre 30 projets dans le pays. La BERD se mobilise pour renforcer le potentiel entrepreneurial du pays, promouvoir l’entreprenariat féminin et accroitre le financement des petites et moyennes entreprises. La promotion de l’efficacité énergétique et de l’énergie durable, ainsi que la facilitation de financements non souverains pour les infrastructures  sont aussi au centre des priorités de la Banque au Maroc.

Share this page: