BERD

La BERD soutient un producteur marocain de biofertilisants respetueux du climat

By Nibal Zgheib


English translation

Ces investissements encourageront une utilisation d’intrants agricoles innovants et écologiques

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) soutient l’utilisation croissante d’intrants agricoles durables respectueux du climat, en accordant un prêt de 24 millions d’euros à Éléphant Vert, producteur de biofertilisants, de biopesticides et de biostimulants implanté au Maroc. Éléphant Vert est la première entreprise dans la partie orientale et méridionale du bassin méditerranéen (région SEMED) qui se consacre exclusivement au développement et à la production d’une gamme complète d’intrants biologiques innovants. 

Le financement de la BERD permettra à Éléphant Vert de stimuler le développement, la production et la distribution de ces produits biologiques, qui donnent la possibilité d’augmenter les rendements agricoles en restant rentable et respectueux de l’environnement. Renoncer à utiliser des fertilisants chimiques devrait entraîner une réduction sensible des émissions de gaz à effet de serre de plus de 150 000 tonnes équivalent CO2 par an au Maroc.

 « Le modèle opérationnel d’Éléphant Vert, qui repose sur le recyclage, contribue à l’objectif de la BERD consistant à promouvoir une économie plus circulaire. Le processus de production consomme des déchets, ce qui réduit la mise en décharge ; et le produit final est respectueux de l’environnement, limite la consommation d’eau dans le cadre des activités agricoles et lutte contre la dégradation des sols », a souligné Adil Chikhi, Directeur en charge de l’Industrie, du Commerce et des Agro-industries à la BERD pour la région SEMED.

« Nous sommes très heureux de soutenir ce projet innovant fortement axé sur la recherche, qui prouve que le Maroc est un terrain fertile pour les idées nouvelles. Le projet se concrétise à un moment extrêmement opportun, quelques mois seulement avant la COP22 qui réunira au Maroc des personnalités du monde entier pour continuer à œuvrer à des solutions viables afin de lutter contre les effets du changement climatique », a déclaré Laurent Chabrier, Directeur à la BERD pour le Maroc.

« Nous avons des projets ambitieux et cherchions un partenaire fiable à long terme pour financer notre expansion. Nous avons trouvé en la BERD ce partenaire. L’appui de la Banque va au-delà de que l’on peut attendre d’une institution de financement », a confié Sébastien Couasnet, Directeur général d’Éléphant Vert.

Éléphant Vert est une société pionnière au Maroc également en termes d’opportunités de carrière proposées aux femmes. La société recevra de ce fait, en plus du prêt qui lui est accordé, un soutien des services consultatifs de la BERD sur la question du genre afin de pouvoir consolider ses politiques en faveur de l’égalité des chances. Le projet bénéficiera aussi d’une subvention dans le cadre du programme du Centre de financement et de transfert de technologies face au changement climatique (FINTECC) de la BERD, qui soutient des initiatives pilotes en matière de technologies climatiques ayant une faible pénétration sur le marché.

La BERD a commencé à investir au Maroc en 2012. À ce jour, la Banque a investi plus d’ un milliard d’euros répartis sur 26 projets à travers le pays.